Action avec option call écrite
Investissement

Vous pouvez utiliser le Simulateur de négoce pour chiffrer une stratégie commerciale d’une action achetée en combinaison d’une option call écrite.

Supposez que vous achetiez 100 actions à 10 € l’une le 2009-04-05. Vous voulez atteindre ce que Madoff n’a pas réussi : un rendement constant même si ce rendement n’est pas élevé. C’est pourquoi vous écrivez le même jour une option call pour ces actions avec un prix d’essai de 11 € et une durée d’un an. Cette option coûte 1.40 € par unité.

Le 2009-10-10, le prix de l’action est monté à 11 €. Vous craignez que le prix va encore monter et que vous allez subir une perte sur votre option. Vous décidez de racheter l’option. L’option vaut maintenant 1.35 € : la perte sur la valeur attendue a compensé la montée du prix.

Le 2010-02-23, l’action a grimpé jusqu’à 12 € et vous décidez aussi de vendre l’action.

Les données dans le champ ci-dessous peuvent être coupées et collées vers la sélection Donnée HTML et avec le bouton Remplir calculateur les introduire dans le Simulateur de négoce.

De la simulation, il semble que le solde comptant devient négatif lors d’un rachat d’options. Nous devons donc en fait encore attribuer un taux de débit. Cela peut se faire avec le bouton Ajouter taux d’intérêts.

Au lieu d’un solde de 880 € le premier jour, vous pouvez aussi introduite un solde 0. Dans ce cas, vous devez donner l’achat des actions et options un jour avant la date de début.

Dans cet exemple, il y a aussi des frais de transaction et des frais cachés du fait de la marge : la différence entre le prix acheteur et le prix vendeur. Ceux-ci sont considérables comparés au bénéfice obtenu.